Bouton construction

 




Notre histoire

• 1950: L'Association Suisse des Paralysés (ASPr) crée un Foyer des Paralysés à Vevey, en rachetant une villa située à l'avenue de la Prairie 24. Cette initiative, première du genre en Suisse, répond à un réel besoin pour les personnes handicapées physiques qui, avant la création de ce foyer, vivent en asile, dans des maisons pour personnes âgées ou dans leur famille.

L'activité du Foyer se développe avec les années, dans la ligne des objectifs des fondateurs: permettre aux bénéficiaires de prendre conscience de leurs possibilités, travailler et vivre dans un milieu familial.

• 1979: Le foyer double sa capacité d'accueil, grâce à la location des étages supérieurs de l'immeuble de l'Avenue de la Prairie 26 où sont aménagés des studios ainsi que la cuisine et le réfectoire.

• 1980: La structure associative cède la place à une Fondation du Foyer.

• 1987: La Fondation Les Eglantines est créée.

• 1993: Une structure de travail séparée du lieu de vie est lancée, grâce à l'acquisition de l'immeuble voisin, situé Chemin du Petit-Clos 4.

 

• 1997: Le service d'accompagnement à domicile ouvre ses portes. Les locataires des appartements reçoivent un soutien paramédical effectué par le personnel des Centres Médico-Sociaux. Des éducateurs engagés par la Fondation Les Eglantines apportent aux bénéficiaires un accompagnement social et administratif.

• 2001: La Fondation achète l'immeuble de la Prairie 26 et l'agrandit pour permettre notamment la création de 4 groupes d'accueil pour les personnes polyhandicapées. De nouveaux locaux de physiothérapie et d'ergothérapie ainsi qu'un bassin thérapeutique sont également aménagés dans ce bâtiment à l'occasion des travaux d'agrandissement.

• 2003: La capacité d'accueil du Home est de 47 personnes.

• 2008: Les ateliers productifs du Dactyle Service et de la céramique, actuellement l'atelier Argile, emménagent en ville de Vevey, dans le centre commercial Simplon Centre. La finalité de ce déménagement "hors les murs" est de favoriser l'intégration et la valorisation du travail des usagers.

• 2011-2012: La vétusté de la villa de la Prairie 24 contraint la Fondation Les Eglantines à entreprendre des travaux de rénovation pour répondre notamment aux exigences en matière de sécurité et d'adapter les infrastructures aux exigences actuelles en termes de qualité de vie. La Fondation lance un concours pour la construction et la transformation de ses locaux. L'objectif est encore d'améliorer la qualité de vie, l'autonomie et l'intégration des personnes accueillies sur le site.

• Été 2015 : (à la demande des services cantonaux) Création de 4 places supplémentaires destinées à des personnes en situation de polyhandicap.

• Janvier 2016 : déménagement de l’administration, des ateliers
« Blanchisserie » et « Tea-room », et des centres de jour dans des constructions provisoires, démolition du bâtiment du Petit-Clos, et début de la construction du bâtiment qui accueillera ces activités ainsi que les deux lieux de vie actuellement situés dans le bâtiment « historique » de Prairie 24.